In Blog

A quelques jours du lancement du portail dédié à l’habitat des seniors, rencontre avec la créatrice du concept. 

L’idée de départ de Silversathome ?
Je suis partie d’une problématique familiale personnelle : trouver un appartement  pour ma mère qui vieillissait car son logement n’était plus adapté. La recherche a été très compliquée, nous n’avons rien trouvé qui corresponde à nos critères spécifiques liés à son âge. C’est comme ça que m’est venue l’idée de SIlversathome, un portail dédié à l’habitat adapté aux seniors mais aussi aux handicapés. D’autant que les mentalités changent, les futurs seniors ne souhaiteront pas aller en maison de retraite. Et ce pour deux raisons, la première financière et la seconde sociétale. De nouvelles formes d’habitat senior sont à inventer, plus en phase avec les modes de vie des futures générations que cela soit l’approche technologique connectée notamment pour la santé mais aussi un vivre-ensemble plus communautaire et participatif.

Tu en es où par rapport à cette idée de départ ?
Depuis 2016, nous avons beaucoup avancé, notre portail doit sortir mi-septembre. Ce site va être enrichi au fur et à mesure de nouvelles fonctionnalités. Nous avons concouru à de nombreux prix pour lesquels nous avons été distingués. Cela nous a donné beaucoup de visibilité, du réseau notamment au  niveau de la Région Sud. On fait découvrir notre projet pour trouver des financeurs privés et institutionnels. On est très engagés et soutenus dans le réseau de la Silver économie.
On a levé des fonds à la fois de la love money mais aussi via la bourse FrenchTech de la BPI et avec deux investisseurs privés soit en tout 200.000€. 

Silversathome est une entreprise commerciale ce qui ne vous empêche pas une approche sociale et solidaire forte…
Oui nous avons déposé un dossier pour devenir entreprise de l’ESS et nous sommes très engagés dans les différents réseaux pour faire évoluer les mentalités et la prise en charge des seniors qui est souvent inadmissible. Nous intervenons régulièrement dans le débat public régional ou national en étant force de proposition. Nous avons été intégrés à plusieurs commissions comme le conseil de l’habitat de la silver économie, le CCAS… 

Comment le réseau local sert le projet ?
L’écosystème a été prépondérant et essentiel dans la mise en place du projet et dans le soutien à l’entrepreneuse que je suis. Que cela soit Nice Start(s) Up, la French Tech, les Femmes Chef d’Entreprises, la CCI, le 27 Delvalle. Pour moi il y a eu trois axes : l’innovation (Nice Start(s) Up, French Tech Côte d’Azur), les femmes cheffes d’entreprises et la Silver économie portée par la Métropole et la CCI. Le seul point défaillant est le financement, que cela soit ici ou Paris cela n’a rien donné, j’ai dû me débrouiller seule. L’annonce de la création de locaux du CEEI en centre-ville est un véritable plus quand tes utilisateurs seniors sont en centre-ville. Le réseau Nice Start(s) Up avec Epitech et Mediaschool est aussi top pour trouver des compétences.  

Propos recueillis auprès de Nadia Elouarghi-Vegas, fondatrice de Silversathome