In Blog
NGFinance

Le groupe NG Finance ainsi que sa filiale NG Invest, récemment installés sur la Côte d’Azur, sont partenaires du French Tech Start-up Summit 2021 : une belle façon de célébrer les 10 ans du groupe, spécialisé en Evaluation et Modélisation financière.

 Le groupe NG intervient sur plusieurs domaines d’activités dédiés à l’entreprise et à son dirigeant. Quelle est votre approche ?
NG Finance est un cabinet d’expertise en conseil intervenant sur trois principaux domaines d’activités : Evaluation financière, Transaction Services et optimisation de la performance. Ce sont des activités moins répandues dans les cabinets français que dans les cabinets anglo-saxons. Nous adressons toutes les problématiques d’audits d’acquisition et valorisation de titres d’entreprise dans le cadre d’augmentation de capital à la fois pour les investisseurs et également pour les startupers. Nous accompagnons ces derniers sur toutes les problématiques de valorisation de leur société, les questions légales, la dilution…  Côté investisseur, nous mettons en place des actions avec des droits privilégiés (ADP, BSA, …) qui permettent de trouver une équité entre les investisseurs et les dirigeants de start-ups.
Nous accompagnons ensuite les entreprises sur le suivi avec la mise en place de reporting financiers pour favoriser la communication avec leurs investisseurs, identifier les bons KPIs et assurer les suivis comptables et financiers.
Notre filière NG Finance Invest vient compléter cette offre sur des problématiques patrimoniales que rencontrent les dirigeants cédants. Celle-ci peut par exemple lui permettre d’optimiser sa fiscalité dans le cadre de la cession de son entreprise.

NG Finance célèbre ses 10 ans. NG Invest est la petite dernière du groupe. Comment s’interfacent ces deux activités ?
NG Finance représente la plus grosse part de notre activité. Depuis sa création, il y a deux ans, NG Invest fait suite aux nombreuses sollicitations de la part de nos clients souhaitant être éclairés sur des thématiques relatives à l’apport-cession.    Nous avions acquis, lors de précédentes expériences, un véritable savoir-faire dans la sélection d’investissement non cotés qui correspondaient à cette demande. NG Invest est née de ces deux éléments : le besoin des clients et la profonde connaissance et maitrise de cette classe d’actifs.
Spécialiste du capital investissement, NG Finance Invest permet ainsi aux entrepreneurs de financer le tissu économique en investissant au capital de PME, majoritairement à travers le dispositif de l’apport-cession.

Où se place votre valeur ajoutée ?
Sur la partie Invest, notre valeur ajoutée porte sur une sélection très pointue d’investissements éligibles au 150-0 B ter. Ce qui reste peu courant sur le marché avec la recherche des meilleures solutions et des meilleurs partenaires. Ce sont des sujets très techniques que nous sommes quasiment les seuls à les maîtriser dans leur ensemble.
Nous avons passé en revue l’intégralité du marché soit à peu près une cinquantaine d’acteurs qui proposent des investissements éligibles avec une veille active afin de mettre en avant les meilleures solutions tandis que nos concurrents vont se limiter à un ou deux acteurs. On fait du sur-mesure : notre posture est celle de spécialistes alors que les acteurs du secteur sont le plus souvent des généralistes, des banquiers privés, des Family office ou des gestionnaires de patrimoine. Nous nous devons d’être extrêmement réactifs et restons en contact quasi quotidiennement avec nos clients afin de leur proposer les meilleures propositions de réinvestissement économique par le biais de club deals, de fonds ou d’investissements en direct au capital de PME.

Votre antériorité vous donne une belle vision du secteur. Comment les choses ont-elles évolué en 10 ans ?
Il y a une forte liquidité avec une professionnalisation accrue des investisseurs. Il y a une dizaine d’années, il y avait un manque entre les BA et le capital développement. Aujourd’hui, les liquidités présentent sur les marchés, mixées aux taux faibles, laissent la place à de nombreux types de financements avec un développement massif du private equity. Ce type d’investisseurs a comblé un manque. Le milieu des start-ups est, quant à lui, devenu mature et s’est structuré.

NG Finance s’est installé à Monaco : une façon de déployer vos activités sur la Côte d’Azur ?
Oui totalement, nous avons envie de rayonner davantage hors Paris. L’un des fondateurs est Niçois d’origine : c’est sa ville de cœur. C’était important pour lui de développer nos activités sur son territoire. Par ailleurs, bon nombre de clients installés en région sont moins bien accompagnés qu’à Paris. Ce décalage vient uniquement de la maturité des opérations et des sociétés qui sont présentes sur la Côte d’Azur. C’est toutefois une tendance qui évolue : il y a de nombreux sièges sociaux ici : le pôle de Sophia-Antipolis est lui aussi important.
Il y a également de réelles opportunités de développement sur la partie « finance » avec de très belles histoires qu’elles soient entrepreneuriales ou qu’elles portent sur des problématiques d’apport cession.