In Blog

Avencod a trois ans, toujours dans ce que vous aviez imaginé au départ ?
Oui, nous sommes vraiment dans ce que nous avions imaginé. La chose à laquelle on n’avait pas pensé c’est d’intégrer la diversité. Au départ, nous travaillions uniquement avec des personnes en situation de handicap, d’autisme. Aujourd’hui notre objectif est l’inclusion pérenne en intégrant des gens sans handicap et réussir à créer des équipes mixtes pour apprendre aux collaborateurs à travailler avec les autres. La mise en place peut prendre deux ou trois ans avant de placer les collaborateurs de Avencod dans un secteur où les personnes dotées d’un handicap sont minoritaires. On commence à placer des collaborateurs chez des clients pour qu’ensuite ils aient un poste dans l’entreprise et à terme nous quittent. Aujourd’hui nous sommes 22 salariés dont 4 qui ne sont pas en situation de handicap.

Tu travailles dans quelle zone géographique ?
Nous avons actuellement deux agences, l’une à Nice, l’autre à Marseille afin de couvrir toute la région sud. Nous travaillons aussi avec les Parisiens. Mais d’abord nous cherchons à stabiliser nos deux agences et on aimerait ensuite se développer sur Paris et le Nord de la France. Le Nord de la France est pour nous une région intéressante à double titre. La première chose c’est que de nombreuses personnes avec handicap vivent à la frontière avec la Belgique pour bénéficier du système belge, qui propose une meilleure prise en charge du handicap. De plus, la présence importante de poids lourds du secteur de la vente à distance, très informatisé, offre des débouchés importants pour nos collaborateurs.

Quelle place pour l’écosystème dans vos développements ?
On est très reconnaissant. On a poussé la porte du CEEI en parlant de handicap, qui n’est jamais un sujet évident. On a été accueilli à bras ouverts comme par Initiative Côte d’Azur et Nice Start(s) Up. Il y a encore beaucoup à faire pour nous à Nice. Le dispositif French Tech Champions par exemple nous a apporté une aide significative. En trois rendez-vous avec notre mentor Olivier Astolfi nous avons avancé. Le réseau est d’une aide efficace sans être chronophage. Nous n’attendions pas un tel soutien, une telle cohésion pour que notre société progresse. Aujourd’hui nous avons encore besoin de nous développer, nous avons du monde à placer. Nous avons besoin d’entreprises prêtes à accueillir la diversité, intégrer la smart city car nous avons des choses à apporter.

Propos recueillis auprès de Laurent Delannoy co-fondateur de Avencod